COMMENT FABRIQUER UNE BOITE A BIJOUX EN BOIS PLAQUE

Avec cette boîte en bois naturel plaqué, nous allons expérimenter les variations de teintes lors de la réalisation d’un étui pour bijoux. La couleur est l’un des outils de conception les plus intéressants pour le menuisier et les bois exotiques comme ceux de nos jardins peuvent se décliner dans une gamme de tons étonnante. Ces couleurs, qu’elles soient vives ou discrètes, offrent de grandes possibilités de choix et de créativité. Nous pouvons alors créer à la fois une harmonie et un contraste. Une teinte appropriée peut contribuer à harmoniser une boîte avec son environnement ou à la faire ressortir comme un authentique chef d’oeuvre. Une façon intelligente d’incorporer ce genre de variations dans votre travail consiste à employer des placages, qui sont en fait de fines lames ou planches de bois massif, à peine plus épaisses dans certains cas qu’un morceau de papier. Lorsqu’ils sont montés sur du contreplaqué, les placages sont suffisamment résistants pour offrir une finition décorative à l’épreuve du temps. Avec les placages, une très petite quantité de bois naturel, exotique ou texturé peut être utilisée pour couvrir une grande surface de panneaux. Les placages sont peu coûteux par rapport à l’emploi de bois brut et c’est également un choix économe, tant pour l’artisan que pour l’environnement. Cette simple boîte est fabriquée en machiche, un bois dur tropical, avec des touches en érable contrastées et un panneau supérieur plaqué de bois de dentelle (type « lacewood »). Le bois de dentelle contient beaucoup de tons de couleurs identiques à ceux du machiche plus foncé et l’érable contribue à accentuer les inserts d’onglet présents aux coins. Le curseur d’ouverture en érable également invite l’utilisateur à y placer sa main pour ouvrir la boîte afin d’y ranger sa parure.

Schéma annoté présentant les dimensions et éléments de la boîte à bijoux en bois plaqué

Composants :

Découper et raboter le bois

Utilisez la table à scier ou la scie à ruban pour découper le bois d’origine. Si vous utilisez la table, la technique la plus sûre consiste à garder la lame en position basse et à ne couper qu’à mi-chemin de la matière.

Retournez la planche en gardant toujours le même côté contre le guide, et terminez la découpe. Ensuite, rabotez le bois à son épaisseur finale ; une épaisseur de 10 mms est idéale pour fabriquer les côtés de cette boîte mais quelque chose de légèrement supérieur ou inférieur n’aura que peu d’incidence.

Découpe en onglets

Comme lors de la réalisation de la boîte à bijoux rectangulaire vous devrez commencer par découper un bloc d’espacement. Pour cette boîte, faites une entretoise de 51 mms de long. Je parlerai des proportions plus en détail par la suite, mais il n’y a pas de moyen plus facile de faire une boîte avec un aspect de grain extérieur continu qu’en utilisant un bloc d’espacement pour alterner les longueurs de coupe.

Marquez et numérotez dans l’ordre les pièces avant leur découpe. Comme pour la boîte rectangulaire, la première coupe est effectuée sur chaque pièce, face extérieure vers le bas. Coupez les pièces longues avec leur extrémité contre le bloc de butée et les pièces courtes correspondantes avec l’extrémité contre l’entretoise, qui reposera elle-même sur le bloc de butée.

La deuxième coupe est effectuée sur les pièces avec leur face extérieure tournée vers le haut et l’extrémité de la première coupe appuyée contre la butée. Cette consigne s’applique aux scies à inclinaison gauche comme à inclinaison droite (le bloc de butée sera serré sur le guide du côté opposé à l’inclinaison de la lame).

le guide de coupe en onglet est utilisé pour la réalisation des parois de la boîte à bijoux en bois plaqué

Feuillures et rainures pour le couvercle et le fond

Après la découpe des pièces, réalisez les rainures sur les côtés pour que le fond puisse s’y adapter. Servez-vous d’un bâton muni d’une encoche pour appliquer une pression et tirez la pièce en toute sécurité tout au long de la coupe en gardant vos mains à une distance sûre de la lame.

les rainures de la boîte à bijoux en bois plaqué sont faites sur la table à scier

Les feuillures des bords supérieurs de chaque pièce peuvent se faire grâce à une table à fraiser ou à scier. Sur la table de fraisage, utilisez une mèche de grand diamètre à coupe droite et ne dépassant que de 6 mms. Relevez suffisamment la hauteur de la mèche pour qu’elle soit égale à l’épaisseur du contreplaqué supérieur additionnée de l’épaisseur des placages. Il est préférable d’aller à peine plus profond qu’il n’est nécessaire pour que, lors de l’assemblage du panneau supérieur, il reste un peu de matière à poncer au ras du placage plutôt que l’inverse.

Cette même étape peut être effectuée sur la table à scier de la manière suivante : régler la hauteur de la lame pour qu’elle soit égale à l’épaisseur du contreplaqué additionnée des deux épaisseurs de placage, et réglez la butée de manière à ce que la distance jusqu’à l’extérieur de la coupe soit de 6 mms. Faites passer les pièces à la découpe en plaçant les bords supérieurs de leurs faces latérales contre la butée. Ensuite, abaissez la hauteur de lame à 6 mms et, avec les faces intérieures de chaque pièce vers le bas, effectuez les secondes coupes pour former les feuillures. Vous devrez régler la butée de sorte que la distance entre elle et l’extérieur de la coupe soit égale à l’épaisseur du contreplaqué + les épaisseurs du placage.

rabotage des rainures dans les côtés de la boîte à bijoux en bois plaqué

Placage du panneau supérieur

Le placage sous vide fut longtemps une technique réservée aux professionnels, hors de portée de nombreux menuisiers amateurs en raison du coût du matériel. De nos jours, de simples kits d’aspiration conçus pour la fabrication de skateboards peuvent également être utilisés pour la fabrication de boîtes à bijoux en bois.

Le panneau supérieur en placage ainsi que la partie en contreplaqué doivent être surdimensionnés de 6 à 10 mms dans les deux directions pour pouvoir être parfaitement ajustés juste avant l’assemblage. Appliquez alors de la colle sur le contreplaqué.

placage des 2 faces du couvercle de la boîte

Collez le placage sur les 2 faces en même temps et maintenez une pression.

Fermez le sac hermétiquement et utilisez la pompe à vide pour en extraire l’air. Un film bulle vous aidera à bien faire circuler l’air lors de cette manipulation.

Laissez le panneau dans le sac pendant environ 45 minutes pour que la colle sèche. Au besoin, actionnez à nouveau la pompe si vous constatez une légère fuite du sac.

Découpe du couvercle

Une fois que la colle a durci, coupez le panneau supérieur plaqué aux dimensions voulues. Pour déterminer la bonne taille et obtenir le meilleur ajustement possible, collez les parois de la boîte ensemble aux coins avec de l’adhésif de masquage puis mettez des élastiques en place pour maintenir la boîte serrée lors de la mesure de l’espace disponible dans la feuillure pour le placage.

Votre première coupe le long d’un bord du panneau plaqué alignera les placages avec un bord long de la couche support en contreplaqué. Vous obtiendrez ainsi le premier bord plat le long d’un côté. De là, coupez une extrémité à l’équerre, puis l’autre à l’aide du bloc d’arrêt pour obtenir la bonne longueur.

Remettez la butée en place sur le guide et, avec un coin calé fermement sur le guide et contre la butée, coupez le dernier côté à la largeur finale. Encore une fois, il est préférable de commencer assez large en travaillant pour obtenir une coupe parfaite, en vérifiant que le tout s’insère bien dans la partie supérieure de votre boîte non achevée.

 

Assemblage de la boîte

Enlevez les élastiques et « dépliez » la boîte pour appliquer de la colle dans les coins. Comme cette boîte est fabriquée avec du contreplaqué, vous pouvez également appliquer un peu de colle dans les rainures afin que le fond contribue à renforcer le tout.

« Enroulez » les panneaux de la boîte autour du panneau inférieur et appliquez des élastiques pour maintenir le tout. Il vous faudra cependant un moyen de serrage supplémentaire et une presse à cadre conviendra très bien. Pour ce travail, nous avons employé un cadre tirant dans les 4 directions uniformément (voir les photos suivantes). Avec ce genre d’outil, il faut veiller à régler l’ensemble juste avant d’appliquer la colle pour ne pas perdre de temps pendant qu’elle sèche.

Lorsque les coins sont collés ensemble, il sera temps d’appliquer un cordon de colle dans la feuillure et d’y insérer le panneau plaqué.

utilisation d'un bloc de pression lors de l'encollage de la boîte à bijoux en bois plaqué

Utilisez de petites pinces et une plaque de pression (en contreplaqué par exemple) pour maintenir le panneau supérieur bien en place pendant que la colle prend. Les dimensions de cette plaque sont très légèrement inférieurs à celles du panneau pour appliquer une pression uniforme, au plus près des bords et des angles.

Découpe des inserts en onglet

Nous avons déjà présenté un gabarit à onglet dans l’article sur la boîte rectangualaire. Pour les découpes réalisées ici, nous nous sommes servi d’un gabarit un peu différent qui supporte davantage la boîte lors des allers-retours sur la table.

Le gabarit que nous utilisons ici maintient la boîte à un angle de 45 degrés lorsqu’elle passe sur la scie en permettant une translation pour découper des fentes à n’importe quel endroit de la hauteur de la boîte. Des cales de différentes longueurs coupées pour s’adapter à l’espace entre la boîte et la partie coulissante permettent de se positionner exactement là où vous le souhaitez pour chaque coupe.

utilisation du guide d'onglets pour la coupe des fentes d'inserts de la boîte à bijoux en bois plaqué

Pour déterminer la longueur des blocs d’espacement, faites votre première coupe dans le corps du gabarit et mesurez ensuite la distance entre la partie coulissante et la coupe de la scie dans le « V ». Pour ma scie, cette distance est d’environ 127 mms, donc si je marque l’emplacement souhaité de mon insert sur la boîte et que j’aligne la marque de 127 mms (mesurée à la règle ou au ruban) sur cette position d’insert et que je soustrais ce qui reste du haut de la boîte à la fin de la règle, j’aurais déterminé la longueur de coupe du premier bloc.

Étalez de la colle dans les rainures et un peu sur chaque insert en les mettant en place aux coins de la boîte.

Poncez les côtés plats de la boîte sur une ponceuse à bande. Je tourne la boîte pendant que je travaille, en ne la gardant qu’à un seul endroit pendant un temps très court, afin de pouvoir contrôler en permanence mes résultats et d’éviter de poncer trop lourdement à un seul endroit.

ponçage des parois de la boîte à bijoux en bois plaqué

Découpe du couvercle de la boîte

Utilisez la scie à table pour séparer le couvercle du corps de la boîte. Maintenez la hauteur de la lame basse pour qu’elle ne traverse pas toute la matière.

J’ai un couteau prêt pour vérifier la première coupe. Il devrait passer à travers le bois restant sans trop d’effort. Après avoir coupé tous les côtés sur la scie à table à scier, utilisez le couteau pour terminer la coupe.

utilisation d'un couteau pour vérifier la coupe du couvercle de la boîte à bijoux en bois plaqué
ponçage du corps de la boîte à bijoux en bois plaqué sur du papier de verre

Une fois le couvercle détaché du reste de la boîte, retournez-le sur du papier de verre pour adoucir les bords de découpe.

Installer les charnières

J’emploie la technique du plan sur règle (la ‘règle’ étant ici un simple morceau de bois, un bâton) pour le fraisage des mortaises des charnières. C’est une technique qui peut sembler un peu compliquée mais elle simplifie vraiment l’ajustement.

Faites un fin bâton de bois brut de la même longueur que l’arête arrière de la boîte. Utilisez votre toucher (et vos yeux) pour juger, comparer et vous assurer qu’il est bien de la même longueur. Toute différence entraînera soit une opération de ciselage supplémentaire, soit un jeu visible.

découpe de la mortaise afin de positionner une charnière de boîte à bijoux en bois plaqué

Découpez une fente dans le bord du bâton à l’aide de l’outil de découpe transverse de la table à scier. Maintenez le bâton sur le bord du guide et réglez la lame de manière à ce qu’elle ne coupe qu’une petite quantité de matière ; élargissez cette première fente en effectuant d’autres coupes jusqu’à ce que l’ouverture retienne la charnière.

Pour cet étui, j’ai réglé la charnière à 25 mms pouce de l’extrémité du bâton, mais sur des boîtes plus larges ou plus étroites, la distance peut être modifiée si nécessaire. Un bon ajustement sera celui qui vous permettra d’insérer la charnière dans la fente sans trop d’effort mais qui retiendra tout de même celle-ci.

Utilisez une fausse table afin de régler la hauteur et la position du guide de la table de fraisage. Avec une mèche hélicoïdale de 3 mms équipée, réglez la hauteur pour atteindre un peu moins que l’épaisseur de la charnière.

mortaise pour charnière terminée sur plan sur règle

Ensuite, placez le guide de façon à ce que la charnière s’emboîte dans la mortaise avec au moins la moitié du barillet qui dépasse. L’encastrement précis de la charnière est également lié à d’autres facteurs comme l’épaisseur de planche utilisée.

Utilisez le bâton pour mettre en place des blocs d’arrêts, à gauche comme à droite. J’utilise une mèche hélicoïdale qui facilite l’alignement du bâton sur toute la largeur de la coupe. Si vous utilisez une mèche à cannelures droites, assurez-vous que les cannelures sont alignées à leur point le plus large contre le bâton. Déplacez le bâton le plus loin possible vers la droite pour mettre en place le bloc de butée droit, puis vers la gauche pour mettre en place le bloc gauche.

Les blocs d'arrêt sont positionnés pour l'installation des charnières
Réalisation des mortaises des charnières de la boîte à bijoux en bois plaqué

Abaissez le haut (ou le bas) de la boîte sur la table et déplacez le bord arrière le long du guide pour fraiser l’espace nécessaire pour y adapter la charnière. Faites ensuite l’autre partie, en vous assurant à chaque fois que la surface arrière de la boîte est bien contre le guide.

Vous remarquerez que cette première opération ne permet de dégager qu’une seule mortaise de charnière sur chaque pièce.

Afin de réaliser les mortaises restantes, retirez les blocs d’arret et retourner le bâton dans l’autre sens le long du guide. Répetez les mêmes opérations pour réaliser les mortaises des charnières correspondantes, en haut et en bas.

Préparation du curseur

Vous allez pouvoir à nouveau utiliser le bâton précédent pour positionner parfaitement le curseur au milieu de la face avant du couvercle.

Alignez le bloc d’arrêt sur la droite pour positionner le côté gauche du curseur, et abaissez-le sur la fraiseuse pour la découpe.

Positionnement du curseur sur le couvercle de la boîte à bijoux en bois plaqué
Rainurage du curseur sur le couvercle de la boîte à bijoux en bois plaqué

Une fois la fraiseuse arrêtée, retournez le bâton avec le même côté contre le guide pour positionner le butoir à gauche. Cette configuration, avec deux blocs d’arrêt, à gauche et à droite, vous permettra de fraiser une rainure précisément centrée pour s’adapter au curseur.

Découpe du curseur

Pour fabriquer un petit curseur, il faut couper de près avec la scie. Utilisez la gomme au bout d’un crayon pour maintenir un morceau d’érable de 3 mms d’épaisseur tout en le coupant à la longueur voulue pour qu’il s’adapte à la rainure du devant de la boîte à bijoux.

J’utilise un bloc d’arrêt sur le guide transverse pour contrôler la longueur de la coupe. J’ai utilisé pour cela un insert à onglet restant, car déjà de la bonne épaisseur pour s’adapter à la rainure. Une autre méthode consiste à effectuer cette coupe avec précision à l’aide d’une scie à main à dents fines.

Pour ajuster les bords du curseur afin qu’il s’insère parfaitement dans sa rainure, poncez-le sur du papier abrasif collé sur une table. Étonnamment, cela ne prend que quelques coups sur chaque bord. Après l’avoir ajusté à la longueur de la rainure, continuez à poncer les bords avant pour obtenir une forme agréable au toucher. On obtient les meilleurs résultats en passant progressivement d’un papier de verre grossier à un papier de verre fin. Une fois la forme obtenue, collez le curseur dans la rainure.

Collage du curseur du couvercle de la boîte à bijoux en bois plaqué

Monter les charnières et les fixations

Les charnières piano comme celles-ci sont difficiles à installer. Tout d’abord, les trous de vis doivent être localisés avec précision afin de bien fixer les charnières dans leurs mortaises pour garantir que les bords de la boîte seront alignés. Deuxièmement, il est délicat d’enfoncer de petites vis dans le bois dur et elles doivent en conséquence pré-percées.

Je réalise des guides simples comme celui qui figure sur la photo suivante afin de simplifier le perçage exact des trous des vis pour obtenir un bon positionnement des charnières. L’avantage de fabriquer ce petit gabarit de perçage est qu’une erreur dans sa réalisation est rattrapable.

Après avoir percé les avant-trous, vissez les vis à leurs emplacements. Si vous utilisez un tournevis électrique, réglez le couple au minimum afin de ne rien endommager. J’installe d’abord les vis dans le couvercle, puis je maintiens celui-ci en place lors du vissage dans le corps de la boîte.

L’un des meilleurs moyens de monter un couvercle sur charnières sur une petite boîte et de l’empêcher de s’ouvrir trop loin est d’utiliser une petite chaîne.

Zoom sur la chaîne de retenue de la boîte en bois plaqué sont vissées

NOS BOITES EN BOIS

Vue de 3/4 de la boîte à bijoux en bois avec compartiment (fermée)
Vue de 3/4 de la boîte à bijoux en bois originale (refermée)
Vue de 3/4 de la boîte en bois précieux (fermée)
Vue de 3/4 de la boîte en bois vintage (fermée)

Thomas, plaqué contre le bois

Gemme stylisée (représentant le membre du staff 'Thomas')